L’Outil en Main participe au projet TRAMP

, par  mDm , popularité : 13%

TRAMP [1]
(transnational mobility of older people) est un projet européen qui a commencé le 15 décembre 2007. Il se terminera fin 2009. Son objectif : permettre à des professionnels européens qui ne sont plus en activité de se rencontrer. Les gestes et les outils étant universels, la réalisation d’un projet commun doit pouvoir aider les seniors à dépasser la barrière des langues.

Des bancs pour un dialogue interculturel

Zbraslav, commune du 5ème arrondissement de Prague. Une dizaine d’Allemands et autant de Tchèques ainsi que neuf Français, tous professionnels en retraite, se retrouvent pour un nouveau chantier pendant une semaine.

C’est la dernière session du projet expérimental TRAMP animé par "Arbeit und Leben" (Travail et Vie). La France est représentée par huit membres de l’association "l’Outil en Main" de Troyes, Toulouse, Soissons et Bar sur Seine et un membre de "Culture et Liberté", organisme coordinateur pour la France. Trente personnes qui ne se connaissaient pas, de nation, de culture et de langue différentes. Du 15 au 21 juin, ces seniors ont réalisé 5 bancs pour l’espace vert du collège de Zbraslav, peint une fresque murale pour la cour de l’école maternelle et refait l’environnement de l’association KLAS. Pour cette association, ils ont débroussaillé, peint les fenêtres des locaux et leurs grilles, changé le grillage de clôture, fabriqué une table avec deux bancs, et réalisé un terrain de pétanque en s’appuyant pour ce dernier sur les conseils experts des Français. A ces activités, il faut ajouter la peinture sur soie et la fabrication de poupées. Tout cela a été réalisé pendant les matinées.

"Je ne sais pas ce qu’il dit, mais je le comprends…"

Gilbert et Marcel, de Troyes, avec Yves de Bar sur Seine et quelques amis allemands et tchèques ont poncé, lasuré, assemblé et posé les 7 bancs et la table. Comment ont-ils réussi à travailler ensemble sans une langue commune ? Pour se mettre d’accord sur la répartition des tâches et les besoins en matériel, il a suffi de quelques bribes d’allemand scolaires ressurgissant du fond de la mémoire pour l’un, et de bonne volonté pour tous. En esquissant avec des gestes ou avec un petit dessin griffonné au coin d’un papier, ils s’échangent chacun dans sa langue le nom de l’outil ou du matériel nécessaire. Besoin d’un boulon (Schraube - šroub), d’une bêche (Spaten - rýč), d’une pioche (Spitzhacke – krumpáč), d’un pinceau (Pinsel - kartáček), … tout le monde comprend et s’organise. Et le plan rapidement esquissé par Fred permet de se mettre d’accord sur le montage des différents éléments des bancs.

Des collégiens participent aux travaux et les lycéens de Radotin, la commune voisine, servent d’interprètes. Echanges transnationaux et intergénérationnel : l’expérience semble réussir.

Travail le matin, soit ; mais aussi Culture l’après-midi.

Les après-midi sont consacrés à la découverte de la société et de la culture tchèque. Visite incontournable du centre historique de Prague : le château avec la cathédrale St Guy, le pont Charles IV sur la Vltava, la Vielle Ville avec ses petites rues au passé si riche, la Nouvelle Ville avec ses maisons Art-Nouveau et la place Venceslas. Il faudrait des jours et des jours pour tout découvrir, tout voir. Plus au sud de Prague, Příbram avec le musée de la mine et le Mont-Saint (Svatá Hora).

Le spectacle de marionnettes présenté dans le théâtre de Zbraslav et mis en scène d’après l’opéra "Rusalka" de Antonin Dvořák, livret de Jaroslav Kvapil, est suivi d’une visite des coulisses et d’une rencontre avec les comédiens marionnettistes. Prague est réputé pour sa tradition de marionnettes. C’était à ne pas manquer.

Enfin, une visite au centre familial "PEXESO" de Zbraslav. 25 bénévoles y proposent des activités aux enfants et à leurs mères afin qu’elles ne soient pas que des "mères au foyer" et que Zbraslav ne soit pas une "cité dortoir".
Le contact avec la culture populaire tchèque s’achève avec la fête du solstice d’été. Encore une occasion de mieux s’immerger : chants et danses des enfants des écoles, animation, stands des associations locales, dont KLAS et l’UNICEF.

La délégation française qui comptait également Gérard, Pierre et Yves de Toulouse, Bernard et Raymond de Soissons ainsi que Joël, de Culture et Liberté, les nouveaux amis Allemands et Tchèques sont enchantés de cette semaine chargée de Travail et de Vie, de Culture et de Liberté et convaincus.

"Cette semaine de travail en commun a permis à chacun d’entre nous, au-delà des rencontres interculturelles et intergénérationnelles attendues dans ce projet, d’échanger comme on devise lorsque l’on est assis sur un fauteuil "conversation" deux places en tête à tête. Nous n’avons pas réalisé des fauteuils "conversation" mais des bancs… qui ont favorisé les discussions… Le but était atteint."

Et comme l’a si bien résumé Hans : "C’est sur ces valeurs : travail en commun, échanges, culture, que doit se construire l’Europe."

Le succès de cette semaine est dû en grande part à l’accueil chaleureux des hôtes tchèques de Zbraslav. Pour préparer l’ambiance de cette dernière semaine du projet TRAMP, ils avaient organisé dans la salle communale une exposition de photos des rencontres précédentes à l’intention de leurs invités allemands et français.

Si les enseignements de ce projet "expérimental" sont édifiants, ils permettront d’envisager de futures rencontres interculturelles au niveau européen.

Marcel MAIRE, membre de la délégation de l’Outil en Main de Troyes.

Pour en savoir plus...

cliquez sur les liens ci-après :

- Toutes les photos de ces échanges...
- l’Outil en Main représente la France à Prague, l’Est-Éclair du 29 juillet 2009,
- Le projet TRAMP

[1L’approche du programme ENEA (programme de la Commission européenne sur la mobilité des seniors) concerne les échanges internationaux visant à promouvoir l’implication active de seniors bénévoles pour des travaux de nature artisanale d’intérêt général, et met l’accent plus spécialement sur le dialogue transnational dans les équipes projets. TRAMP est un des projets de ce programme.

Durée du projet : du 15 décembre 2007 au 15 décembre 2009 - Financement : Commission européenne, Direction Générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’égalité des chances / ENEA - Pays partenaires : Allemagne, France, République Tchèque, Autriche - Coordination : Arbeit und Leben DGB/VHS NW e.V.

Navigation

AgendaTous les événements

août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019

Annonces

Brèves Toutes les brèves

  • Rallye culturel 2019

    Un grand merci à tous les participants au Rallye culturel 2019 organisé par l’Outil en Main au (...)

  • Travailler de ses mains

    Exposition temporaire : Travailler de ses mains
    La Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière (...)

  • KISS MY GLASS

    Exposition : "Kis My Glass" du 29 juin au 01 octobre 2018 à la Maison de l’Outil et de la Pensée (...)