le Geste en Liberté 2009 Evénement du mois, du 12 au 16 mai à l’Espace Argence

, par  ad , popularité : 12%

L’Outil en Main de Troyes a participé, cette année encore, à l’édition 2009 du Geste en Liberté organisé par le Centre pour L’UNESCO, Louis François ; le thème en était : Ombre et lumière.

Après la fête des fleurs le 10 mai dernier, nous avons, là encore, accueilli les enfants, ceux des écoles principalement. Ils venaient découvrir les œuvres réalisés à l’occasion du concours de dessin international organisé par le Centre pour l’Unesco, Louis François.

Les enfants des classes et des centres de loisirs de l’Aube en partenariat avec le centre Louis François (voir le lien du site Internet ci-dessus) exposaient aussi leurs travaux de l’année en cours. De part et d’autre des allées, des ateliers leur proposaient des activités variées : modelage, origami, peinture, bandes dessinées etc.

L’Outil en main de Troyes, pour sa part, offrait aux jeunes visiteurs la possibilité de faire une toupie chez les menuisiers, un petit montage mécanique chez les ajusteurs, de la calligraphie chez notre graphiste, leurs initiales chez le carreleur, sans oublier la plomberie. Le dernier jour, vendredi 15 mai, le point d’orgue était donné avec les compositions florales à destination des petits et – visite imprévue – de jeunes Italiens en visite à Troyes.

Samedi après midi, la remise des prix aux lauréats du concours de dessins clôturait ces cinq jours du geste en liberté. Bravo et merci aux équipes de bénévoles pour leur participation.

Pour une amourette qui passait par là...

Nous ne pouvons pas résister au plaisir de vous conter cette anecdote.

Une délégation de la ville de Brescia composée d’édiles, de parents et de jeunes, était l’invitée de l’UNESCO. Au cours de la visite du salon, le groupe de jeunes adolescents italiens passait devant le stand de composition florale. Un arrêt n’était pas prévu, l’animation étant réservée pour les plus jeunes. Mais un jeune homme a remarqué les enfants qui composaient des bouquets, et a quitté son groupe. Il demande à l’animatrice s’il peut en faire un lui aussi. Les mots de l’un n’aide pas la compréhension de l’autre. Mais la barrière de la langue est vite franchie par les gestes. Le jeune est en proie à une forte impulsion ; il est déterminé à se faire comprendre et montre qu’il sait ce qu’il veut. Il lui fallait absolument faire un bouquet, maintenant et vite si possible. De toute évidence, c’était important pour lui. Cela semblait vital. L’échange de conseils techniques se fait par les gestes et le regard. L’adulte et l’adolescent sont en phase... créatrice en un temps record ! Le résultat est tout-à-fait convenable. Heureux, l’adolescent se confond en grazie, grazie, et rejoint précipitamment son groupe pour offrir ce qu’il avait trouvé de meilleur à donner de lui-même à une jeune italienne, qui, que, enfin, quoi,... le reste est leur histoire.

Mais la suite, non. Les autres adolescents ont négocié le droit de faire une composition, eux aussi. Et c’est ainsi que l’Italie nous a rendu hommage par sa jeunesse. Quant au jeune amoureux, il a refait un bouquet, mais en prenant bien le temps de s’appliquer cette fois-ci... Pour qui ? Pour la bellissima mama ? Allez savoir... ou plutôt non, ne cherchons pas à savoir ce qui ne nous concernait pas.

A.D. & N.F.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2019 :

Rien pour ce mois

octobre 2019 | décembre 2019

Annonces

Brèves Toutes les brèves

  • Rallye culturel 2019

    Un grand merci à tous les participants au Rallye culturel 2019 organisé par l’Outil en Main au (...)

  • Travailler de ses mains

    Exposition temporaire : Travailler de ses mains
    La Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière (...)