Charles BALTET

, par  Gérard , popularité : 15%

Charles BALTET, est le grand horticulteur pépiniériste Troyen du XIXe siècle.

Un horticulteur d’illustre famille

Né à Troyes le 14 janvier 1830, Charles-Appolinaire BALTET descend de dix générations de BALTET et de DUMONT qui se succèdent comme jardiniers faubourg Croncels depuis Nicolas BALTET, né en 1653.
Ses père et oncle, Lyé-Savinien et Claude BALTET, ont fondé les pépinières BALTET Frères vers 1820 et ont ouvert les premiers jardins à la place des fortifications, dont la démolition débute en 1839.

En 1855, il prend la direction des pépinières qui occupent l’espace aujourd’hui couvert par les foires de Champagne. Charles est secondé par Ernest, son frère cadet, leurs collections fruitières et forestières savamment sélectionnées sont réputées. Il en est de même de leurs créations, une centaine, parmi lesquelles les poires Dr Jules Guyot, Virginie Baltet, Éva Baltet,... ou les pommes Transparente de Croncels et Cramoisie de Croncels.
Les produits qui sortent chaque année des pépinières pourvoient les vergers de France et d’ailleurs.

Charles BALTET décède le 24 novembre 1908. Ses obsèques sont l’occasion d’une grande manifestation de sympathie, à laquelle participe un fort détachement du 1er Bataillon de Chasseurs à pied.

Un talent reconnu

Convaincu des bienfaits de l’association, Charles BALTET fonde dans l’Aube la Société d’horticulture (1850), puis la Société horticole, vigneronne et forestière (1866).
BALTET est associé à toutes les manifestations horticoles françaises et internationales comme exposant, membre des jurys et des comités d’organisation.
En 1859, il devient membre de la Société académique de l’Aube. En 1891, il est élu membre de l’Académie nationale d’Agriculture. Il recueille une ample moisson de médailles et de titres ainsi que de nombreuses décorations françaises et étrangères.

BALTET dès 1869 est l’un des propagateurs du greffage des vignes françaises phylloxérées sur les vignes américaines résistantes contre le phylloxera, sa méthode participe à la reconstitution du vignoble français.

Il s’intéresse aussi à sa cité. En 1860, il aménage et fleurit les jardins de la Vallée Suisse. En1897, il est à l’origine du service d’entretien des espaces verts.
Charles BALTET rédige d’innombrables articles, mémoires, brochures et livres de vulgarisation traduits en diverses langues, souvent réédités, et qui font encore référence.

L’œuvre de BALTET demeure d’actualité et participe toujours à la renommée de Troyes.

L’ancienne école qui accueille, aujourd’hui une partie des ateliers de l’Outil en Main de Troyes porte son nom depuis 1908.

Sources : Bulletin de l’Amicale des Anciens Élèves (1935), Jean-Louis Humbert (Press Troyes), Wikipedia et
les Pépinières Eric Dumont.

Navigation

AgendaTous les événements

août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019

Annonces

Brèves Toutes les brèves

  • la Gazette est en ligne

    Découvrez, en ligne, le dernier numéro de la Gazette de l’Outil en Main de Troyes.
    Vous (...)

  • Galette des Rois

    Après les ateliers du mercredi 22 janvier 2014, les enfants accompagnés de leurs parents se sont (...)

  • "Coup de jeune"...

    Mis en ligne il y quelques années, les sites internet de Dominique ROBERT, vitrailliste, et (...)

  • Panorama de la presse

    Le Centre de ressources de la Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière à Troyes propose une revue (...)

  • Voeux & Galette des Rois

    Ce 13 janvier 2010, pour la cérémonie des vœux de l’Outil en Main de Troyes : enfants, parents, (...)